Pédiatrie

Plagiocéphalie ou "Tête plate"

La tête d’un bébé est malléable et les os du crâne sont encore souples, ce qui leur permettent de changer de forme. Si la tête d’un bébé est toujours appuyée du même côté, elle risque de se déformer en s’aplatissant. C’est ce qu’on appelle la plagiocéphalie, ou phénomène de « tête plate ». Cette situation est plus fréquente depuis que le sommeil sur le dos est la position recommandée pour prévenir la mort subite du nourrisson. Selon le Naître et Grandir, les risques de développer cette condition sont plus grands quand un bébé demeure longtemps dans la même position, entre autres lorsqu’il est couché au sol sur le dos, dans une coquille ou dans un siège d’auto. L’aplatissement est le plus souvent observé d’un seul côté de la tête, mais il peut parfois l’être sur tout l’arrière de la tête.

 

On prévient la tête plate en positionnant le bébé dans différentes positions, en plaçant des objets pour attirer son attention du côté désiré et lorsqu’il est éveillé et qu’une personne le surveille, le bébé peut être déposé sur le ventre. Selon la Société canadienne de pédiatrie, un bébé devrait être installé tous les jours sur le ventre pendant au moins 3 périodes de 10 à 15 minutes.

 

Si la forme de la tête de votre bébé vous inquiète, consultez votre médecin ou prenez rendez-vous avec l’un de nos physiothérapeutes spécialisés en pédiatrie.

QUOI FAIRE?

à venir

ON PEUT FAIRE QUELQUE CHOSE?

à venir

Retard de développement moteur

Les enfants ne se développent pas tous au même rythme. L’information contenue sur ce site ne fait qu’un résumé des grandes étapes du développement moteur global attendues chez les enfants. Si le développement de votre enfant vous inquiète, consultez votre médecin ou prenez rendez-vous avec un de nos physiothérapeutes spécialisés en pédiatrie.

 

À 1 mois :

  • Votre bébé peut soulever la tête lorsque vous le serrez contre votre poitrine, mais sa tête s’affaisse et tombe en avant ou en arrière si elle n’est pas soutenue ;
  • Il tourne la tête pour dégager son nez lorsqu’il est couché sur le ventre. Il peut soulever brièvement la tête, mais n’a pas de contrôle ;
  • Ses mouvements sont saccadés et maladroits.

 

À 2 mois :

  • Votre bébé tourne la tête des deux côtés lorsqu’il est couché sur le dos, mais il a de la difficulté à garder la tête au milieu. Il est attiré vers les objets contrastants et dirige de mieux en mieux sa tête en fonction de ce qu’il voit ;
  • Il n’a pas encore le contrôle de sa tête lorsque vous le placez en position assise, mais il peut la soulever lorsqu’il est couché sur le ventre et la tourner des deux côtés ;
  • Il n’attrape pas les objets encore ;
  • À surveiller : Assurez-vous que votre bébé ne garde pas toujours la tête du même côté afin de prévenir la tête plate.

 

À 3 mois :

  • Votre bébé peut maintenant garder la tête droite lorsqu’il est couché sur le dos. Il peut également fixer un objet et le suivre des yeux ;
  • Il peut soulever la tête et la poitrine lorsqu’il est couché sur le ventre et prend un peu d’appui sur ses avant-bras. Ses mains sont encore sous son menton ;
  • Il peut soutenir un peu mieux sa tête lorsque vous le tenez en position assise ;
  • À surveiller : Assurez-vous que votre bébé ne garde pas toujours la tête du même côté afin de prévenir la tête plate.

 

À 4 mois :

  • Votre bébé tourne la tête pour suivre un jouet du regard ;
  • Il ramène les deux mains sur sa poitrine et garde la tête bien droite lorsqu’il est couché sur le dos ;
  • Votre bébé peut toucher ou saisir des objets qui lui sont présentés à son nombril lorsqu’il est couché sur le dos. Il porte les jouets à sa bouche ;
  • Votre bébé s’appuie sur ses avant-bras lorsqu’il est sur le ventre ;
  • Il peut rouler accidentellement sur les côtés et sur le dos lorsqu’il est couché sur le ventre ;
  • Il garde la tête stable lorsqu’on le maintient assis ;
  • À surveiller : 
    • Votre bébé ne démontre pas d’intérêt pour les jouets que vous lui présentez et n’essaie pas de les prendre ;
    • Assurez-vous que votre bébé ne garde pas toujours la tête du même côté afin de prévenir la tête plate.

À 5 mois :

  • Votre bébé porte ses pieds à sa bouche ; 
  • Il s’appuie sur ses mains lorsqu’il est couché sur le ventre et peut saisir des objets en déplaçant son poids d’une main à l’autre ;
  • Il peut rester assis pendant de longues périodes s’il a un appui ;
  • Votre bébé se retourne de lui-même sur le dos lorsqu’il est couché sur le ventre.

 

À 6 mois :

  • Votre bébé tient assis seul en s’appuyant sur ses bras et peut maintenir quelques secondes sans appui ;
  • Il se retourne sur le ventre par lui-même lorsqu’il est couché sur le dos ;
  • Il peut s’agripper à vos mains et se tirer pour s’asseoir à partir de la position couchée sur le dos ;
  • Il contrôle complètement sa tête dans toutes les positions ;
  • Votre bébé peut démontrer un intérêt à commencer à ramper, mais il se poussera vers l’arrière plutôt que vers l’avant ;
  • Consultez si : votre bébé ne tient pas sa tête par lui-même lorsque vous le prenez dans vos bras ou si vous le maintenez en position assise.

 

De 7 à 9 mois :

  • Votre bébé peut s’asseoir seul à partir de la position sur le ventre et reste assis plus longtemps sans appui. Il peut jouer quelques instants avec des jouets dans cette position ;
  • Il commence à ramper et peut pivoter sur lui-même. Il commencera plus tard à se déplacer à quatre pattes ;
  • Il peut se lever debout si vous lui tenez les mains ou à partir d’un appui sur un meuble ;
  • Votre bébé se met à genoux à l’aide d’un appui et peut jouer dans cette position ;
  • Consultez si : 
    • Votre bébé ne fait pas de retournements du ventre au dos ou du dos au ventre par lui-même ;
    • Votre bébé ne se tient pas seul assis.

 

De 10 à 12 mois :

  • Votre enfant peut aisément changer de position (assis vers quatre pattes, à genoux, debout avec appui sur les meubles, etc.) ;
  • Il peut se pencher pour ramasser un objet au sol en contrôlant le mouvement s’il a un appui ;
  • Il marche de côté en prenant appui sur les meubles. Par la suite, il peut passer d’un meuble à l’autre sans tomber ;
  • Votre enfant peut pousser une voiturette vers l’avant ;
  • Il peut marcher lorsque vous le tenez par les mains. Certains enfants vont commencer à marcher sans appui. La plupart du temps, le mode de déplacement principal est à quatre pattes ;
  • L’acquisition de la marche autonome se fait habituellement entre 12 et 18 mois ;
  • Consultez si :
    • Votre enfant ne se déplace pas en rampant ou à quatre pattes ;
    • Votre enfant ne démontre pas d’intérêt à se lever debout à l’aide des meubles.

 

Références :

  1. https://naitreetgrandir.com/fr/
  2. https://www.cps.ca/fr/

QUOI FAIRE?

à venir

ON PEUT FAIRE QUELQUE CHOSE?

à venir

Torticolis congénital

Il s’agit d’une contracture ou d’un raccourcissement d’un muscle du cou, le sterno-cléido-occipito-mastoïdien (SCOM), ce qui provoque une inclinaison de la tête du bébé du côté du muscle raccourcit et une rotation du côté opposé.

 

Le torticolis n’est pas qu’une affection esthétique. S’il n’est pas dépisté et traité adéquatement, le torticolis peut influencer le développement moteur de l’enfant. Des asymétries de force musculaire et de mouvement peuvent limiter l’exploration de l’environnement par l’enfant et causer des répercussions à long terme.

 

Si la position ou la forme de la tête de votre enfant vous inquiète, consultez votre médecin ou prenez rendez-vous avec l’un de nos physiothérapeutes spécialisés en pédiatrie.

QUOI FAIRE?

à venir

ON PEUT FAIRE QUELQUE CHOSE?

à venir

Prendre Rendez-vous